La quintessence du baroque

Stradivaria – Orchestre baroque de Nantes

Guillaume Cuiller, direction

Rachel Redmond, soprano

Nicolas Bucher, organiste

titulaire à l’église Saint-Gervais à Paris

Bach baroquissimo

« Tout sur terre est baroque. Le bateau n’est pas plus fait pour la mer que pour le ciel » (Robert Desnos)

Il est l’auteur de plus de deux cents cantates, ces « pièces vocales, d’inspiration profane ou religieuse, pour une ou plusieurs voix, composés de récitatifs et d’airs ». Comme Scarlatti ou Haendel, également au programme avec son Concerto pour orgue n°4, Jean-Sébastien Bach a porté beau ce genre musical majeur à l’époque baroque.

Deux de ses cantates – Mein Herze schwimmt im Blut (Mon cœur baigne dans le sang) et Ich bin vergnügt mit meinem Glücke (Je me contente de ma fortune) – se couplent avec une des quatre « Suites pour orchestre » où l’on retrouve les célèbres « Polonaise » et « Badinerie ».

Sur scène, un fin connaisseur du baroque, l’organiste Nicolas Bucher, Stradivaria – Orchestre baroque de Nantes et la soprano britannique Rachel Redmond, collaboratrice entre autres des Arts Florissants de William Christie.

Programme

  • Johann Sebastian Bach – cantate BWV 199 Mein Herze schwimmt im Blut
  • Georg Friedrich Haendel – concerto pour orgue op4 n°5 en Fa Majeur HWV 293
  • Johann Sebastian Bach – Suite pour orchestre BWV 1067
  • Johann Sebastian Bach – cantate BWV 84 Ich bin vergnügt mit meinem Glücke

 Coproduction : Stradivaria, Société des Concerts Populaires (Mardis Musicaux), Le Printemps des Orgues

Start typing and press Enter to search