LE GRAND PRIX D’ORGUE INTERNATIONAL JEAN-LOUIS FLORENTZ – ACADÉMIE DES BEAUX-ARTS / 2022

L’Académie des beaux-arts

L’une des cinq Académies composant l’Institut de France, l’Académie des beaux-arts, encourage la création artistique dans toutes ses expressions et veille à la défense du patrimoine culturel français. Instance consultative auprès des pouvoirs publics, elle poursuit ses missions de soutien à la création par l’organisation de concours, l’attribution de prix, le financement de résidences d’artistes et l’octroi de subventions à des projets et manifestations de nature artistique en France et à l’étranger.

Sous l’impulsion de son Secrétaire perpétuel, Laurent Petitgirard, elle conduit une importante action de soutien à la création musicale en attribuant chaque année de nombreux prix à des compositeurs et interprètes (Grand Prix de commande et prix d’interprétation de la Fondation Simone et Cino del Duca, Prix Pierre Cardin, Prix d’encouragement etc) ; en partenariat avec la Fondation Bettencourt Schueller, elle décerne chaque année le Prix Liliane Bettencourt pour le chant choral.

Une aide à la promotion des jeunes organistes

En 2002, l’Académie des beaux-arts a décidé sous l’impulsion de M. Arnaud d’Hauterives, secrétaire perpétuel, et de M. Jean-Louis Florentz, académicien, organiste et compositeur, de décerner un Grand Prix d’orgue. Dès sa création, l’organisation de ce concours a été confiée à l’Association pour la Connaissance, la Sauvegarde et la Promotion des Orgues du Maine-et- Loire, (CSPO) en partenariat avec la Ville de Beaufort-en-Vallée pour la demi-finale et la Ville d’Angers pour la finale. (Il remplace le Concours National Inter-Conservatoires créé en 1993 par la CSPO du Maine-et-Loire).

Ouvert à l’international depuis 2014, Le Grand Prix d’orgue Jean-Louis Florentz – Académie des beaux-arts est un tremplin pour les jeunes artistes de toutes nationalités.

Lauréats du Grand Prix

  • 2002 – Brice Montagnoux
  • 2003 – Thomas Monnet
  • 2004 – Lidia Ksiaskiewicz
  • 2005 – Régis Prud’homme
  • 2006 – Olivier Chardonnet
  • 2007 – Saki Aoki
  • 2008 – Gabriel Bestion de Camboulas
  • 2009 – Louis-Noël Bestion de Camboulas
  • 2010 – Maïko Kato
  • 2011 – Virgile Monin
  • 2012 – David Cassan
  • 2013 – Benjamin Pras
  • 2014 – Thomas Ospital
  • 2015 – Karol Mossakowski
  • 2016 – Thomas Kientz
  • 2017 – Loriane Llorca
  • 2018 – Emmanuel Culcasi
  • 2019 – Pierre Offret
  • 2021 – Quentin du Verdier

RÈGLEMENT DU CONCOURS 2022

Le Grand Prix d’Orgue Jean-Louis Florentz – Académie des Beaux-Arts – 2022 sera présidé par François ESPINASSE, organiste de l’Église St Séverin à Paris, professeur du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon.

Le jury est composé d’organistes, d’un Membre de l’Académie des beaux-arts, d’un Représentant du Ministère de la Culture et de personnalités du monde de la musique.

Jury 2022

  • François Espinasse, organiste de l’Église St Séverin à Paris, professeur du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon.
  • Thierry Escaich, Compositeur, Membre de l’Académie des beaux-arts
  • Guillaume Lamas, Directeur général de l’ONPL, Expert mandaté par Madame la Directrice Régionale des Affaires Culturelles
  • Jean-Baptiste Urbain, Présentateur producteur de la Matinale de France Musique
  • Valéry Aubertin, Compositeur
  • Louis-Noël Bestion de Camboulas, lauréat du Grand Prix d’Orgue Jean-Louis Florentz 2009
  • Marie-José Chasseguet, Organiste de la Cathédrale du Mans
  • Shin-Young Lee, Organiste, concertiste internationale
  • Benoît Mernier, Compositeur, Professeur au Conservatoire Royal de Bruxelles

1- Conditions d’inscription :

Les candidats doivent âgés de moins de 30 ans au 22 mai 2022.

Ils sont issus des Conservatoires Nationaux à Rayonnement Régional / Départemental ou des Conservatoires Municipaux de la Ville de Paris. L’accès au Concours est réservé aux candidats étant, au minimum, en cours de cycle spécialisé ou cycle à orientation professionnel ou cycle d’enseignement professionnel initial.

Pour les candidats étrangers, une commission d’équivalence statuera selon le niveau du candidat sur la base des justificatifs produits.

Le dossier d’inscription doit être adressé avant le 15 janvier 2022 à la CSPO contenant:

  • le bulletin d’inscription
  • un enregistrement sur CD audio ou de fichiers numériques par Email de la Première Tierce en taille (du Livre I) de Louis MARCHAND et de Vers l’espérance (troisième des Poèmes – Ed.Billaudot) de Thierry ESCAICH – œuvres imposées
  • une notice descriptive de(s) l’instrument(s) utilisé(s)
  • un justificatif de diplôme délivré par le Directeur de l’établissement
  • un curriculum vitæ indiquant le nom des différents professeurs d’orgue.

2 – Déroulement des épreuves :

Mi janvier 2022, le titre de l’œuvre imposée pour la finale est mis en ligne sur le site du festival : www.printempsdesorgues.fr

Le Comité du Festival se réunit fin janvier, en présence de membres du Jury, et sélectionne les 8 demi-finalistes.

Fin janvier 2022, les résultats sont communiqués aux candidats.

Chacun des candidats sélectionnés et présents à la demi-finale recevra une somme forfaitaire de 500 € en dédommagement de ses frais de déplacement et d’hébergement.

Avant la fin du mois de février, les candidats retenus feront connaître à la CSPO leurs programmes libres de 10 minutes pour la demi-finale et de 20 minutes pour la finale choisis dans une liste proposée par le Jury.

Pour le programme libre de la demi-finale, d’une durée maximale de 10 minutes, les candidats devront choisir une ou des œuvres dans la liste suivante :

  • Dietrich BUXTEHUDE : Praeludium en sol mineur Bux 150 (7’)
  • Johann Sebastian BACH : Un des finals d’une Sonate en trio au choix
  • Robert SCHUMANN : Une des esquisses au choix
  • Louis VIERNE : Scherzo de la 2ème Symphonie (4’)
  • Jehan ALAIN : Variations sur un thème de Clément Janequin (5’30’’)

Pour le programme libre de la finale, d’une durée maximale de 20 minutes, les candidats devront choisir des œuvres dans la liste suivante, afin d’arriver à un programme comprenant des œuvres d’esthétiques et de styles variés :

  • Louis-Claude DAQUIN : Noël I sur les jeux d’anche, sans tremblant (5’’)
  • Johann Sebastian BACH : Fantaisie et fugue en ut mineur BWV 537 (8’’) ou Prélude et fugue en la mineur BWV (8’’)
  • César FRANCK : Cantabile (6’’)
  • Louis VIERNE : Final de la 4ème Symphonie (6’30’’)
  • Maurice DURUFLÉ : Prélude et fugue sur le nom d’Alain (11’’)

Les candidats disposent d’une journée de répétition par instrument sans aucun assistant. Une répétition supplémentaire a lieu avant chaque épreuve avec les assistants agréés par le Festival.

3 – Récompenses

Grand Prix d’Orgue Jean-Louis Florentz – Académie des Beaux-Arts – 2022 :
Le lauréat du Grand Prix d’Orgue Jean-Louis Florentz-Académie des Beaux-Arts – 2022 reçoit une récompense de 4.500 € sous la Coupole de l’Institut de France, le 3ème mercredi du mois de novembre. Plusieurs engagements pour des récitals sont proposés au lauréat, notamment à l’église de la Madeleine à Paris et dans le cadre du Printemps des Orgues à l’occasion de la Nuit de l’Orgue et des Journées du Patrimoine.

Prix de la Ville d’Angers :
Le second lauréat dans le choix du Jury se voit attribuer une récompense de 1.000 €.

Prix Pierre Pincemaille :
Récompense de 500 € offerte par Le Printemps des Orgues et attribuée au Lauréat « Coup de Cœur du Public » à la suite du vote du public présent à la finale.

4 – Dates du concours

Demi-finale le Samedi 21 Mai 2022 à 15h00 – Église de Beaufort-en-Vallée (49)

8 demi-finalistes interprètent un programme libre de 10 minutes choisi dans une liste proposée par le jury (mise en ligne sur le site du festival www.printempsdesorgues.fr) et les œuvres imposées : Tierce en taille (du Livre I) de Louis MARCHAND et de Vers l’espérance (troisième des Poèmes – Ed.Billaudot) de Thierry ESCAICH.
Le jury retiendra quatre finalistes qui concourront le lendemain à la cathédrale d’Angers. Les résultats seront proclamés en présence du public, dans le Salon d’Honneur de l’Hôtel de Ville de Beaufort-en-Vallée.

Finale le Dimanche 22 Mai 2022 à 15h00 – Cathédrale St-Julien du Mans (72)

4 finalistes interprètent un programme libre de 20 minutes choisi dans une liste proposée par le jury (mise en ligne sur le site du festival www.printempsdesorgues.fr) et l’œuvre imposée : commande du festival au compositeur Valery AUBERTIN communiquée mi-janvier.
Les résultats seront proclamés, en présence du public, dans un lieu à préciser au Mans.

5 – Contacts :

Pour les questions artistiques : François-Henri Houbart, Professeur honoraire du CRR de Rueil-Malmaison : frhh.org@gmail.com

Pour les questions administratives : Maryvonne Fleury: +33 (0)6 34 24 19 80 ou maryvonnefleury-lourson@hotmail.fr

Start typing and press Enter to search