L’orgue « aux semelles de vent »

L’orgue est un nomade qui ne connaît aucune frontière.

Aucune frontière temporelle et cette nouvelle saison du Printemps des Orgues en témoigne, voyageant des partitions classiques de Liszt, Saint-Saëns, Haendel, Bach, Mozart, Verdi, Rossini aux variations plus récentes de Ravel, Satie et même très actuelles de Thierry Escaich et de Valéry Aubertin.

Il ne connaît pas plus de frontière artistique, mêlant les disciplines et provoquant la rencontre : celle avec l’accordéon de Richard Galliano ; celle avec la poésie de Mallarmé ; celle avec les voix de l’opéra et ses grands chœurs italiens ; celle avec le cinéma pour être toujours au premier plan. Et encore celle détonante entre trois improvisateurs fiévreux de la note bleue, Rhoda Scott, Emmanuel Bex et Pierrick Menuau ; celle enfin qui verra se battre musicalement parlant et pour tout envoyer valser Jean-François Zygel, Nicole Corti et Gunnar Idenstam.

Aucune frontière physique, la console mobile permettant à tous les publics de tous les espaces d’entendre sa palette sonore sans limite.

Pour passer allégrement toutes ces frontières, il faut des guides sûrs et inspirés tels Baptiste-Florian Marle-Ouvrard, Louis-Noël Bestion de Camboulas ou encore Vincent Grappy.

Une belle invitation au voyage du Printemps des Orgues pour fêter son 30e anniversaire.

Bruno Maurel
Président du Printemps des Orgues

Concert Denez Prigent et Gunnar Idenstam – 4 juin 2021 – Centre de congrès, Angers

Edito de l’Adjoint
au Maire d’Angers

La saison du Printemps des Orgues 2021-2022 invite plus que jamais à la curiosité et à la diversité. Le baroque côtoie le rock, le romantisme le jazz, la valse le cinéma, et la poésie de Mallarmé résonne avec la musique et la danse… Cette saison est aussi l’occasion de rendre hommage à Camille Saint-Saëns à l’occasion du centenaire de sa mort. Venu de nombreuses fois à Angers, où il a participé à fonder les bases de la vie des concerts de notre ville, il composa la première musique de film, L’Assassinat du duc de Guise (1908), que l’on pourra découvrir ainsi que son célèbre Carnaval des animaux.

Outre la diversité musicale, cette saison est aussi l’occasion, à ne pas manquer, d’écouter des musiciens d’exception comme la légendaire Rhoda Scott, Richard Galliano, Thierry Escaich, Jean-François Zygel ou Louis-Noël Bestion de Camboulas, qui dialogueront avec les talents angevins mis à l’honneur,
comme le chœur d’Angers Nantes Opéra, Pierrick Menuau, Thomas Pellerin ou l’ensemble Minium21 qui enseignent au Conservatoire à rayonnement régional de notre ville.

Que l’on aime Mozart ou David Bowie, Franck Zappa ou Haendel, Verdi, l’accordéon ou Buster Keaton, cette année, le Printemps des Orgues invite plus que jamais à la rencontre des styles, des époques et des esthétiques. Dans une période complexe, c’est ainsi participer à la variété et à l’ouverture musicale de notre ville, et inviter le public à s’évader, se croiser et se mélanger, autour d’un même instrument, l’orgue, qui peut les rassembler.

Que vivent donc toutes les musiques, et pour tous !

Nicolas Dufetel
Adjoint à la culture et au patrimoine
de la Ville d’Angers

Edito du Président
du Conseil Départemental

Pour sa 30e édition, Le Printemps des Orgues relève une fois de plus le défi porté par l’association pour la Connaissance, la Sauvegarde et la Promotion des Orgues (CSPO), en présentant et en animant avec brio un univers musical spécialement dédié. L’orgue, au-delà de sa noblesse et de sa solennité, reste un instrument d’exception à redécouvrir.

Ce festival s’adresse aux passionnés, certes, mais aussi aux curieux, aux amateurs d’orgues, de jazz, de valse, de musique populaire, mais aussi de cinéma, de théâtre et de danse. Il propose un vaste champ allant du romantisme allemand au baroque italien ou au pop rock des années 1970. Des prestations, entre tradition et modernité, dont la diversité et la qualité viendront émouvoir l’ensemble des publics.

Cette manifestation répond aux ambitions culturelles du Maine-et-Loire. Elle rayonne sur l’ensemble du département, de la Cathédrale Saint-Maurice au Centre Culturel de Baugé-en-Anjou, en passant par le Théâtre Saint-Louis de Cholet. Des rencontres qui se veulent également accessibles au plus grand nombre, et notamment grâce à des programmations ludiques dédiées aux scolaires.

C’est une formidable saison qui s’annonce, où chacun pourra retrouver de grandes œuvres et des auteurs renommés, mais aussi découvrir des artistes et des associations musicales audacieuses et innovantes.

Depuis ses débuts, l’association pour la Connaissance, la Sauvegarde et la Promotion des Orgues et ses projets bénéficient du soutien du Département. C’est une fierté pour moi de participer ainsi à la réussite du Printemps des Orgues, temps fort de la saison culturelle angevine.

Florence Dabin
Présidente du Département de Maine-et-Loire

Edito de la Présidente
de la Région des Pays de la Loire

Evènement musical incontournable dans les Pays de la Loire, le Printemps des Orgues éclot une nouvelle fois en Anjou, pour notre plus grand plaisir. Cette 30e édition est une consécration pour ce rendez-vous unique en France.

En nous faisant voyager à travers plus de dix siècles de création, le Printemps reste fidèle à ses traditions tout en étant résolument tourné vers l’avenir et la modernité.

La programmation 2021-2022 nous promet d’ores et déjà un spectacle réjouissant mêlé d’audace et d’excellence. L’excellence qui se dissémine dans les
sonorités exceptionnelles du « roi des instruments » autant qu’entre les doigts des artistes nationaux et internationaux qui se produiront sur les scènes du festival. L’audace d’innover aussi en nous permettant de vibrer d’admiration devant le plus grand orgue hybride d’Europe, véritable prouesse technologique et artistique.

Cette conjugaison originale, c’est justement ce qui fait la singularité de ce festival qui réunit le répertoire classique et la musique contemporaine, la tradition et la création, autour d’un patrimoine précieux que nous partageons.

La Région des Pays de La Loire est donc fière d’accompagner cette belle aventure artistique et de soutenir les acteurs culturels pour garantir aux habitants de notre région l’accès à une culture de qualité et de proximité.

Je tiens à remercier les organisateurs de ce bel évènement culturel et tous les artisans de sa réussite : compositeurs et musiciens, organistes et chanteurs, sans oublier le public fidèle et passionné.

Très beau festival à tous !

Christelle Morançais
Présidente du Conseil régional
des Pays de la Loire

Start typing and press Enter to search