AUX ORGUES CITOYENS !

La musique est un langage universel qui rapproche les hommes, et Le Printemps des Orgues cultive, depuis sa création, l’art de la rencontre. L’art des rencontres : celle qui marie les époques, celle qui unit les pays, celle qui rapproche les générations.
Symbole de cette communion dans le temps, l’ensemble de cuivres anciens de Toulouse Les Sacqueboutiers clôture cette 26e saison avec un double programme, partant des musiques espagnoles des XVIe et XVIIe siècles pour finir en dialogue avec le jazz.
Les espaces se répondent quand l’organiste suédois, adepte des transcriptions singulières, Gunnar Idenstam, échange son art avec la voix du patrimoine breton Denez (Prigent).
Les générations s’interpellent avec les résidences d’artistes qui associent les écoles de musique du département. Cette année, c’est la chanteuse inclassable Carole Hémard et l’organiste jazzman Emmanuel Bex qui diffusent leurs lumières.
Les générations se croisent, de la fidèle et amie du festival Rhoda Scott aux tout jeunes talents émergents du Grand Prix Jean-Louis Florentz – Académie des Beaux-Arts, le temps d’une Nuit et le temps d’un concours.
Saison de transition, saison en marche vers l’inauguration en 2019 de l’orgue hybride et saison qui ne manque ni d’ambition ni de passion.
Alors aux orgues citoyens !
Bruno MAUREL
Président du Printemps des Orgues

 

Edito du Président du Conseil Régional

Cette année encore, Le Printemps des Orgues éclot en Pays de la Loire !

Un rendez-vous artistique unique en France qui, au fil des notes, s’enracine dans une histoire et dessine une géographie.
Pour cette 26ème édition, Le Printemps des Orgues continue de s’ancrer dans une histoire musicale inspirée par plus de dix
siècles de création, de William Byrd à Franz Liszt en passant par Mozart et Couperin.
Une rencontre qui exprime aussi une géographie. Géographie régionale tout d’abord, à travers un voyage symphonique et
diversifié dans de nombreux sites des Pays de la Loire, pour tous les Ligériens amateurs d’art, de culture et d’orgue. Géographie  internationale enfin, puisque cet instrument se fait ici l’interprète d’un registre contemporain du Nord de l’Europe, interprété par l’organiste suédois Gunnar Idenstam, aux rives de l’Est américain avec Rhoda Scott.
Cette conjugaison c’est ce qui fait l’originalité de ce festival qui réunit le répertoire classique et la musique contemporaine, la tradition et la création, autour d’un patrimoine commun.
C’est la raison pour laquelle la Région est heureuse d’embarquer pour cette aventure en musique avec toutes celles et ceux qui l’écrivent : compositeurs et musiciens, organistes et chanteurs, sans oublier le public, toujours plus nombreux. Je tiens à remercier les organisateurs de ce bel évènement artistique.
A toutes et à tous je vous souhaite un beau festival !
Bruno Retailleau
Président du conseil régional des Pays de la Loire

Edito du Président du Conseil Départemental

Le Printemps des Orgues s’inscrit comme un des plus beaux évènements mélomanes de Maine-et-Loire.

Nous sommes fiers de pouvoir accueillir chaque année des musiciens de grande qualité, qui exercent leurs talents sur des instruments chargés d’histoire et de savoir-faire.
L’orgue est davantage qu’un instrument de musique. C’est une belle œuvre d’art, un prodige de technique qui témoigne du talent inestimable de ses fabricants. Même quand il ne résonne pas l’orgue impose par sa majesté, par sa présence dans le lieu qu’il occupe et par la complexité harmonieuse de sa mécanique.
Et puis, bien sûr, l’orgue enchante par le son qu’il produit.
Il s’accorde à merveille avec les voûtes centenaires des monuments, envoûte l’auditeur de sa musique dont on ne saurait dire d’où elle provient. Enveloppé, bercé et transporté par le souffle de ses tuyaux, on voyage à travers le temps, à travers l’espace et l’on peut alors contempler l’immense talent de ceux qui savent manier cette machine indomptable et de ceux qui ont eu le génie de pouvoir en imaginer les compositions.
Nous voici donc à la 26ème édition du Printemps des Orgues et il convient de remercier chaleureusement les organisateurs, les musiciens, les compositeurs et le public toujours plus présent sans qui rien de cela ne serait possible.
Le Département de Maine-et-Loire soutient avec un immense plaisir ce superbe festival et souhaite à tous les participants d’en profiter autant que nous l’apprécions.
Joyeux Printemps des Orgues à tous !
Christian Gillet
Président du Conseil départemental de Maine-et-Loire

Start typing and press Enter to search