Un vent de modernité !

L’écrin est là, de très belle facture. Et c’est un facteur d’un temps nouveau qui est venu offrir à cet auditorium boisé du Centre de congrès Jean Monnier et à chaque espace pouvant l’accueillir l’instrument de tous les possibles. Ce facteur, c’est Le Printemps des Orgues qui, depuis fin 2015, a lancé le projet orgue hybride, relayé deux ans plus tard par la Ville d’Angers, convaincue par cette aventure que certains pensaient farfelue.

Cette 28ème saison rend évidemment grâce au plus grand orgue hybride conçu en Europe à ce jour, avec une vingtaine de dates pour sa première année de service agile. À tout seigneur des instruments tout honneur d’une soirée de gala : Christian Schmitt, Gabriel Bestion de Camboulas, Gunnar Idenstam et Jean-Philippe Le Trévou offriront les premières notes sensibles, puissantes et éclectiques lors du concert d’inauguration, le 29 septembre.

Le Printemps des Orgues a certes un pied sur la pédale de l’avenir en s’appuyant sur ses fondamentaux : la jeunesse surdouée avec Thomas Ospital, lauréat du Grand Prix d’orgue Florentz en 2014 et Titulaire des Grandes orgues de Saint-Eustache à Paris ; l’ouverture aux différents mondes artistiques – opéra en prière à Segré et Châteauneuf-sur-Sarthe grâce à la console mobile de l’orgue hybride ; dialogue orgue-accordéon avec les complices Richard Galliano et Thierry Escaich – et la sensibilisation à tous les publics.

En insufflant ce vent de modernité à une tradition multimillénaire, Le Printemps des Orgues, avec la complicité des acteurs culturels qui voudront bien l’accompagner, contribue pleinement au rayonnement d’Angers et de son territoire. Et ce, en pensant d’abord à toutes et tous les amoureux de la musique.

Hybride et conquérant !

Bruno MAUREL
Président du Printemps des Orgues

Edito de la Présidente du Conseil Régional

Cette année encore, Le Printemps des Orgues éclot en Pays de la Loire ! Un rendez-vous artistique unique en France qui, au fil des notes, s’enracine dans notre histoire et se projette vers l’avenir.

Pour cette 28ème édition, Le Printemps des Orgues continue de s’ancrer dans une histoire musicale inspirée par plus de dix siècles de création. Une rencontre aussi résolument tournée vers l’avenir, avec l’inauguration du plus grand orgue hybride conçu en Europe, véritable prouesse technologique qui a su concilier l’innovation tout en restant fidèle à la tradition.

Cette rencontre entre le passé et l’avenir, c’est l’assurance d’un spectacle étonnant, à travers un voyage symphonique et varié dans les plus beaux sites de l’Anjou, pour tous les Ligériens amateurs d’art, de culture et d’orgue.

Cette conjugaison, c’est ce qui fait l’originalité de ce festival qui réunit le répertoire classique et la musique contemporaine, la tradition et la création, autour d’un patrimoine commun.

C’est la raison pour laquelle la Région est heureuse d’embarquer pour cette aventure en musique avec toutes celles et ceux qui l’écrivent : compositeurs et musiciens, organistes et chanteurs, sans oublier le public, toujours plus nombreux. Je tiens à remercier les organisateurs de ce bel événement artistique.

À toutes et à tous, je vous souhaite un beau festival !

Christelle Morançais
Présidente du conseil régional des Pays de la Loire

Edito du Président du Conseil Départemental

Le Printemps des orgues est l’un des événements musicaux incontournables de l’Anjou, et c’est chaque année avec une confiance renouvelée dans la qualité de la programmation que le Département apporte son soutien à l’organisation de la saison.

En rayonnant sur l’ensemble du territoire, Le Printemps des orgues est aussi un marqueur fort de la politique de diffusion culturelle portée par le Département, qui a mis l’accent sur la décentralisation dans le cadre de son projet de mandature Anjou 2021, réinventons l’avenir.

Pour permettre à chacun d’accéder à l’offre culturelle, nous avons fait le choix d’apporter la culture au plus près des habitants en nous appuyant sur un réseau de partenaires, parmi lesquels la CSPO est de tout premier ordre.

La cathédrale d’Angers et la chapelle du Bon-Pasteur, mais aussi les théâtres choletais et saumurois, ou encore les églises de Bauné et de Segré résonneront au son du roi des instruments, avec en prime, en certains lieux, la découverte des sonorités du plus grand orgue hybride d’Europe.

Si l’orgue s’inscrit dans la tradition et l’histoire, cette 28ème édition plongera aussi le public mélomane dans la modernité d’un instrument qui n’en finira jamais d’évoluer et de nous surprendre.

Je tiens ici à féliciter et à remercier chaleureusement les organisateurs de cette nouvelle saison, ainsi que les virtuoses et compositeurs qui exprimeront tout leur talent lors d’inoubliables concerts.

Joyeux Printemps des orgues à tous !

Christian Gillet
Président du Conseil départemental de Maine-et-Loire

Edito du Maire d’Angers

Cette 28ème saison du Printemps des Orgues s’annonce riche de promesses et d’ambition, et ce pour le plus grand plaisir des Angevins mélomanes et fidèles du festival.

Une saison prometteuse par sa programmation qui s’ouvre cette année à des esthétiques musicales variées : opéra en prière ou dialogue orgue et accordéon avec les musiciens renommés Richard Galliano et Thierry Escaich, par exemple.

Une saison ambitieuse grâce à l’orgue hybride, joyau de technologie, installé dans le nouvel auditorium du Centre des congrès et que nous aurons le plaisir d’inaugurer le dimanche 29 septembre 2019. Cet auditorium aux qualités acoustiques déjà reconnues deviendra ainsi la première salle de concerts en Europe dotée d’un orgue hybride avec de telles dimensions.

Le partenariat entre la Ville d’Angers et l’association pour la Connaissance, la Sauvegarde et la Promotion des Orgues du Maine-et-Loire (CSPO) est solide. Il permet d’offrir au public un événement qui sert toutes les formes d’expression musicale, des plus classiques aux plus contemporaines.

Que la CSPO et son public fidèle qui accompagne chacun des rendez-vous musicaux proposés soient remerciés pour leur contribution au développement d’une offre culturelle de qualité à Angers et dans notre agglomération.

Très bon festival à toutes et à tous !

Christophe Béchu
Maire d’Angers

Start typing and press Enter to search