That’s all Folk !

Gunnar IDENSTAM

Organiste, compositeur, Grand Prix d’Orgue de Chartres 1984

Denez PRIGENT

Le Roi de la musique bretonne (Le Figaro) et ses musiciens

Thomas Ostrowieck / Bendir, daf, cajon, djembé, hang, tambourin, cymbales, cloches, riq, shaker
Cyrille Bonneau / Duduk (instrument arménien à anches), tin whistle et low whistle (flûtes irlandaises), bombarde (dont subois), saxophones
Jonathan Dour / Violons
Alain Pennec / Accordéons diatoniques, binioù kozh
Antoine Lahay / Guitares 12 cordes
Jérôme Seguin / Contrebasse

C’est tout l’art du Printemps des Orgues Provoquer des rencontres, faire que les arts et les talents se frictionnent. Cela nécessite des créateurs protéiformes au langage singulier et à l’esprit voyageur. L’organiste suédois Gunnar Idenstam et l’auteur-interprète-compositeur et poète breton Denez Prigent sont de ceux-là.

Si la formation du premier est toute classique, notamment aux côtés de Marie-Claire Alain, très grande dame de l’orgue, son approche et son évolution musicales le sont beaucoup moins. Gunnar Idenstam aime les chemins de traverse : pour lui, tout est bon dans la transcription : Folk traditionnelle suédoise et du monde, musiques symphonique et ethnique passent dans ses orgues, harmoniums et claviers.

Le second chante la Bretagne, ses langues et ses mythes, depuis une trentaine d’années. Il a participé aux plus grands festivals, collaboré avec de grands cinéastes – citons Ridley Scott pour La Chute du faucon noir (2002) – et avec les plus belles voix (Lisa Gerrard de Dead Can Dance). Il a multiplié les projets intégrant des univers sonores divers, électro ou ancestraux.

Gunnar Idenstam, Denez et sa formation croisent donc leur destinée métissée le temps d’un programme mêlant traditions bretonne et suédoise, orgue et voix, mythes et rêveries.

Partenariat : Ville d’Angers / Destination Angers

Start typing and press Enter to search