Récital d’Inauguration de l’Orgue Hybride

Christian SCHMITT

ORGANISTE DE L’ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE BAMBERG

Gabriel BESTION DE CAMBOULAS

GRAND PRIX D’ORGUE JEAN-LOUIS FLORENTZ 2008

Raphaël KANEY-DUVERGER

DANSEUR DE LA COMPAGNIE GEORGES MOMBOYE

Gunnar IDENSTAM

ORGANISTE, COMPOSITEUR, GRAND PRIX DE CHARTRES 1984

Jean-Philippe LE TRÉVOU

ORGANISTE, SPÉCIALISTE DE L’ORGUE DE CINÉMA

L’orgue de demain, c’est maintenant !

En 2015, le Centre de Congrès d’Angers et son auditorium sont en projet de rénovation, alors que l’orgue, cet un instrument en perpétuel renouvellement, est absent en France des salles de concerts.

C’est ainsi que l’association C.S.P.O. a proposé à la Ville d’Angers d’équiper l’auditorium du Centre des congrès d’un orgue hybride, instrument inventif, alliant tradition et modernité :
• un buffet d’orgue de 1500 tuyaux de facture traditionnelle entouré de 18 cabines acoustiques, relié à une console numérique mobile, pour une qualité sonore optimale et un répertoire infini, de la musique ancienne aux créations d’aujourd’hui, mais aussi pour le jazz, la musique de film, etc.
• une console numérique mobile permettant d’investir tous les lieux culturels et espaces publics, favorisant la rencontre entre l’orgue et toutes les disciplines artistiques, cinéma, danse, théâtre…, ainsi que la sensibilisation des publics les plus divers.

En 2017, la Ville d’Angers, a décidé de donner suite à cette proposition et de lancer sa construction grâce à un cofinancement exemplaire public et privé : Ville d’Angers, État, Région des Pays de la Loire, Département, Fondation Mécène et Loire et 200 entreprises et donateurs privés. Elle affirme par cet engagement sa volonté d’encourager la création musicale et de susciter de nouvelles rencontres artistiques.

La Ville d’Angers et la C.S.P.O. ont ensemble mesuré tous les atouts que présentent l’implantation d’un tel instrument dans une salle de concerts, et son caractère pionner. Le premier orgue hybride de salle de concert en France sera angevin et constituera un véritable événement, offrant des perspectives en termes de développement culturel, d’attractivité et de rayonnement pour l’ensemble de la région des Pays de la Loire.

Maîtres à jouer et à danser pour le nouvel orgue

Il arrive au cœur de l’été 2019 dans son écrin doublement nouveau du Centre de congrès. L’Orgue Hybride, petit bijou de technologie fortement désiré par la CSPO et accueilli chaleureusement par la Ville d’Angers va faire entendre ses premières notes le dimanche 29 septembre.

Le Printemps des Orgues ne fait pas dans la demi-mesure pour fêter cet hôte de luxe. Les forces en présence sont dignes d’une soirée de gala…

Christian Schmitt collectionne les prix de musique et d’orgue et se produit dans les salles les plus prestigieuses et aux côtés d’artistes renommés comme Juliane Banse, Roy Goodman ou encore Sir Roger Norrington ; actuel organiste de l’orchestre symphonique de Bamberg en Allemagne, il interprétera Bach, Widor, Franck et Liszt.

Avec Le Printemps des Orgues, la jeunesse est toujours là. Le lauréat du grand Prix d’Orgue Florentz 2008, Gabriel Bestion de Camboulas, donnera un extrait de Carmina Burana de Carl Orff avant d’accompagner Raphaël Kaney-Duverger, un des danseurs de la Compagnie Georges Momboye, pour le magnifique Prélude à l’après-midi d’un faune de Debussy, inspirée de l’œuvre du poète Mallarmé.

Le fidèle Gunnar Idenstam, qui avait subjugué le public du festival lors d’un dialogue avec Denez Prigent, mettra tout son talent d’organiste, de compositeur et d’improvisateur pour magnifier Ravel (Daphnis et Chloé, Boléro) et l’une de ses propres œuvres (Metal Angel).

Autre des multiples facettes du pouvoir sonore de l’instrument dont ce programme témoigne amplement, la musique de cinéma. Le spécialiste s’appelle Jean-Philippe Le Trévou, agent exclusif de l’orgue Allen en France. L’occasion de prendre de la hauteur avec Le Voyage dans la lune de Georges Méliès, ici en version restaurée et colorisée par Lobster Films en 2010.

Enfin, l’inauguration se ponctuera par la création de Suzel Zajac autour du thème des planètes et de l’espace et illustrée par des improvisations de Jean-Philippe Le Trévou. Un clin d’œil aux cinquante ans de la mission Apollo et au passé de chercheurs du futur pour la découverte d’un instrument du futur puisant dans un long passé.

Partenariat : Ville d’Angers / Destination Angers

Programme inauguration de l’Orgue Hybride

Christian SCHMITT, Organiste de l’orchestre symphonique de Bamberg

  • Toccata et Fugue en ré mineur de Johann Sebastian Bach BWV 565
  • Schmücke dich, o liebe Seele de Johann Sebastian Bach BWV 654
  • Toccata de la cinquième Symphonie de Charles-Marie Widor
  • Deuxième Choral de César Franck
  • Fantaisie et fugue sur BACH de Franz Liszt

Gabriel BESTION DE CAMBOULAS, Lauréat du Grand Prix d’Orgue Florentz 2008

  • O Fortuna extrait de Carmina Burana de Carl Orff

Raphaël KANEY-DUVERGER, Danseur de la Compagnie Georges Momboye

  • Prélude à l’après-midi d’un faune de Claude Debussy – chorégraphie Georges Momboye (Transcription pour orgue de Jean-Baptiste Robin interprétée par Gabriel Bestion de Camboulas)

Gunnar IDENSTAM, Organiste, compositeur, Grand Prix de Chartres 1984

  • Transcriptions pour orgue d’œuvres symphoniques de Maurice Ravel
  • Lever du jour extrait de Daphnis et Chloé
  • Boléro
  • Metal Angel de Gunnar Idenstam

Jean-Philippe LE TRÉVOU, Organiste, spécialiste de l’orgue de cinéma

  • Présentation de la palette numérique de l’instrument
  • Le Voyage dans la lune de Georges Méliès (version restaurée et colorisée par Lobster Films en 2010)
  • Création vidéo de Suzel Zajac sur le thème des planètes et de l’espace

Start typing and press Enter to search